Rencontre avec The V Bijoux

Que de succès depuis l’ouverture de la boutique The V Bijoux sur DaWanda. Ce que nous dit le descriptif  : “la création de bijoux à partir de pierres fines et souvent brutes, montées sur chaîne en métal ou en laiton.

Jaspe, chloromélanite, corail, hématite, pyrite, agate, lapis, cristal de roche ou encore rhodonite, chaque pierre utilisée est différente faisant de chaque bijou un bijou unique.”

Les bijoux sont réalisés à la main et en quantité limitée dans le petit appartement parisien de la créatice. Coup de coeur assuré !

Qui êtes-vous et d’où venez-vous ?
Je m’appelle Victoire, j’ai 28 ans et j’habite Paris

Quel est votre nom d’artiste /de label ?
The-V Bijoux

Avez-vous suivi une formation particulière, en rapport avec la création ?
Aucune

Quelles sont vos passions ?
La création de bijoux bien sûr. C’est une passion plutôt récente pour moi, mais qui est devenue une évidence en peu de temps.

Quel genre d’articles vendez-vous sur DaWanda ?
Sur Dawanda, je vends des bijoux fantaisie.

Quelles sont les trois créations de votre boutique les plus représentatives de votre travail ?

Quels matériaux utilisez-vous plus particulièrement ?
J’utilise des pierres fines dans toutes mes créations comme le jaspe, le corail, l’hématite, la pyrite, l’agate, le lapis, cristal de roche et j’en passe.

Qu’est-ce qui caractérise votre style, vos créations ?
Les pierres dont l’aspect est souvent brut, chaque pierre utilisée est différente faisant de chaque bijou un bijou unique. Je ne suis pas à la recherche de pierres « parfaite », au contraire, j’aime quand celles-ci ont des formes singulières, ou encore des imperfections qui leur donnent toute leur personnalité.

Où trouvez-vous votre inspiration ? Y-a-t-il des artistes, des tendances, des expériences qui vous inspirent tout particulièrement ?
L’inspiration est partout ! Les voyages, les rencontres, la mode, le cinéma, les matières, l’architecture, la photo, la rue, tout m’inspire. Les pierres m’inspirent beaucoup, en les dénichant j’ai instantanément en tête le design exact du bijou final.

Comment avez-vous découvert votre talent ?
C’est peut être un peu prétentieux de parler de talent, j’ai toujours aimé les bijoux, mais j’ai commencé à les voir sous un autre œil. Après être entrée dans une boutique dédiée à la création de bijoux sur les conseils d’une amie, j’ai acheté de quoi créer un collier et me suis prise de passion. Mes créations ont eu contre toute attente pas mal de succès dans mon entourage. Du coup j’ai décidé de me lancer, et c’est un vrai plaisir de créer chaque bijou.

La création est-elle votre activité principale ou votre hobby ?
C’est mon deuxième travail.

Exercez-vous une autre activité professionnelle rémunérée et, si oui, dans quel domaine ?
Oui, dans la publicité digitale.

Quels sont les projets que vous souhaitez développer en tant que créateur ?
Continuer à développer ma petite marque de A à Z, de la création à la commercialisation dont la distribution en point de vente.

Depuis quand êtes-vous inscrit(e) sur DaWanda ?
Depuis un peu plus de 6 mois.

Avez-vous déjà rencontré d’autres créateurs de DaWanda et, si oui, dans quel contexte ?
Pas encore.

Quels sont vos trois créateurs/trices préféré(e)s sur DaWanda ?
Sun Studio, Sage et Sauvage et Natasha R.

Que vous apporte l’échange avec d’autres créateurs ?
Je n’ai pas encore rencontré d’autre créateur, mais cela passerait certainement sur des échanges sur nos différentes expériences.

Quel est le rôle de DaWanda dans votre activité créatrice ?
Dawanda me permet de présenter mes bijoux aux internautes sensibles et passionnés par le fait main et les bijoux.

Avez-vous des anecdotes à raconter sur votre expérience à DaWanda ou, plus généralement, sur votre travail de créateur ?
Sur Dawanda, j’ai beaucoup d’échanges en direct avec mes acheteurs ou visiteurs. Cela me plait d’être en contact avec les personnes qui apprécient mes créations et de répondre à leurs demandes de personnalisation.

Pour vous, DaWanda c’est…
Un moyen simple pour créer sa boutique, faire connaître ses créations, en découvrir et échanger.

Si vous aimez cet article, mettez-le en favoris ou partagez-le avec vos amis:

Poster par Julia Cames

écrit sur 19.12.2011 une 14:37.

Commentaires