Portrait de créatrice : Gasparine

kissen_12Gasparine alias Amélie est une nouvelle créatrice sur DaWanda. Elle propose dans sa boutique Gasparine des vêtements pour enfants mais surtout des déguisements et les patrons pour les réaliser soi-même ! Découvrons son univers.

Quel est votre nom d’artiste /de label ? Gasparine. C’est le prénom que j’ai failli recevoir à ma naissance, que je suis bien contente de ne pas porter (!), mais qui est pour moi plein d’histoire et sied bien finalement à mon univers.

Avez-vous des enfants ? Si oui, combien et quel âge ont-ils ? Oui, j’ai 3 enfants qui ont entre 2 et 7 ans, mes petits mannequins hors pair …

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création ? Cela a- t-il coïncidé avec le fait d’avoir des enfants ?
C’est venu très progressivement (presque subrepticement !). J’ai commencé à «tâter» de la machine à coudre lorsque j’étais adolescente, mais c’est à la naissance de mon premier enfant que j’ai vraiment eu envie de m’y mettre. J’ai commencé à coudre des petites salopettes et des pantalons tout simples pour mon fils, constatant que c’était bien plus gratifiant et bien moins cher que de faire les magasins ! Et peu à peu, je me suis naturellement émancipé des différents patrons que j’avais, pour coudre des choses de plus en plus personnelles.

Avez-vous suivi une formation particulière, en rapport avec la création ?
J’ai suivi une formation en modélisme pendant 1 an.

La création est-elle pour vous, un hobby, une activité secondaire (à côté d’un travail à temps partiel) ou votre activité principale ?
Depuis quelques mois, la création est devenue mon activité principale. Je n’exerce plus d’autre activité professionnelle.

Si vous travailliez auparavant, pourquoi avez-vous arrêté et, inversement, si vous menez de front travail et création, pour quelles raisons ?
J’ai arrêté mon premier travail il y a 4 ans, ne parvenant pas à trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale avec 2 enfants très jeunes. C’est pendant mon congé parental que j’ai pris davantage de temps pour la couture et que je me suis peu à peu orientée vers une reconversion.

1303820235-6161303820077-351303821167-274

Comment organisez-vous votre temps entre vos multiples activités ?
Étant donné l’âge de mes enfants, mon organisation s’articule pour l’instant beaucoup autour de mes enfants. Je grappille à droite à gauche (siestes, plages scolaires …) des moments pour travailler, mais j’ai pour le moment beaucoup plus de projets que de temps à y consacrer !

Quels sont les projets que vous souhaitez développer en tant que créateur ?
Ma marque est toute jeune. Elle s’appuie principalement sur le désir de transmettre à d’autres ma passion pour la couture. C’est pourquoi, mon travail s’articule essentiellement autour des patrons de couture que je crée, les vêtements prêts-à-porter étant des illustrations de ce que mes patrons permettent de faire et des pièces uniques réalisées au fil de mon inspiration. Depuis longtemps, l’enfance est mon univers de prédilection. Je m’efforce de créer des modèles originaux et des fiches explicatives particulièrement détaillées pour les débutantes souvent rebutées par ce genre de littérature ! J’ai également pour projet de consacrer une part importante de mon univers au déguisement qu’il m’enthousiasme autant d’imaginer que mes petits mannequins de porter !

Comment organisez-vous votre « espace de création » ? Avez-vous un atelier ? Une pièce réservée ?
Pas d’atelier malheureusement pour le moment, mais un prochain déménagement ouvre une perspective plus réjouissante…

Qu’aimeriez-vous changer ou voir évoluer dans votre situation à court terme ?
Avoir plus de temps à consacrer à mon travail. La partie création et modélisme de mon travail est difficilement conciliable avec un emploi du temps haché…

Quelles sont les trois créations de votre boutique les plus représentatives de votre travail ?
Le premier déguisement que j’ai sorti, et qui m’a été inspiré par la passion de mon fils pour Égypte ancienne ! Ensuite ce modèle dont j’aime particulièrement les couleurs, et qui met à l’honneur le retour du col marin. Enfin un autre déguisement, d’une simplicité enfantine, et qui en met plein les yeux des petites filles !
1303804541-5481303803585-9791303804018-643

Qu’est-ce qui caractérise votre style, vos créations ?
Des coupes enfantines mais travaillées par de nombreux détails (plis, poches, manches différentes …) ; des déguisements propices au jeu et à un foisonnement d’imaginaire !

Où trouvez-vous votre inspiration ? Y-a-t-il des artistes, des tendances, des expériences qui vous inspirent tout particulièrement ?
Je regarde toujours avec beaucoup d’intérêt le travail des grands créateurs, mais mes sources d’inspiration les plus fréquentes sont extraordinairement prosaïques : les personnes que je croise, le détail d’un vêtement repéré dans une vitrine, les modes vestimentaires d’autres cultures ou époques … Plus qu’un vêtement précis vu ici ou là, je suis souvent emballée par un simple détail (un col, un décolleté, un jeu de plis …), un mouvement, ou même la (fausse) impression d’avoir aperçu de loin quelque chose qui suffit à m’inspirer une nouvelle idée !

Depuis quand êtes-vous inscrit(e) sur DaWanda ?
Depuis 2 mois !

Avez-vous des contacts, virtuels ou réels, avec d’autres mamans créatrices ?
Oui, par le biais de mon blog, j’ai pu faire des rencontres enrichissantes (bien que virtuelles) avec d’autres mamans attirées comme moi par la création.

Que vous apporte l’échange avec d’autres créateurs ?
Des idées bien sûr, mais surtout de découvrir différentes façons de concevoir la création et de la concilier avec la vie quotidienne.

Quel est le rôle de DaWanda dans votre activité créatrice ? C’est une jolie vitrine pour ma ligne de prêt-à-porter, une opportunité supplémentaire de toucher un public intéressé.

Pour vous, DaWanda c’est…
Une très judicieuse manière de donner la voix à des petits créateurs, et une profusion de jolies choses !

Si vous aimez cet article, mettez-le en favoris ou partagez-le avec vos amis:

Poster par Elodie Benchereau

écrit sur 27.06.2011 une 10:39.

Commentaires