Portrait de maman créatrice : Lulu & Brindille

Lulu & Brindille… est une jeune marque de vêtements, doudous et objets décoratifs pour les petits. Elle propose des produits simples et intemporels, dans un style rétro-chic et poétique, principalement fabriqués à base de cotons Liberty, de lins, d’éponges et de popelines de coton. Tous les produits de la marque Lulu&brindille… sont fabriqués artisanalement, en France, en petites séries ou en exemplaires uniques. Pour les parisiens et parisiennes, découvrez la boutique Lulu & Brindille à Montmarte : 33, rue Véron
75018 Paris et suivez les pérégrinations créatives sur le blog.

Avez-vous des enfants ? Si oui, combien et quel âge ont-ils ? OUI. Un garçon de 3 ans et demi et une fille de 12 ans

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création ? J’ai toujours créé des objets mais la naissance de mes enfants m’a bien évidemment inspirée encore plus l’envie de créer de nouvelles choses pour eux. Mais la décision d’en faire une activité unique est bien plus longue et difficile à prendre. La marque Lulu&brindille… n’a été créée qu’en 2008, après plusieurs années de réflexion.

1276361052-3321285261595-754

Quelle est votre formation ? A-t-elle un rapport avec la création ? Aucun rapport, j’étais directrice de production pour plusieurs chaînes de télévision, ce qui ne prédestinait pas du tout à ce genre d’activité.

La création est-elle pour vous, un hobby, une activité secondaire (à côté d’un travail à temps partiel) ou votre activité principale ? Mon activité principale, surtout avec l’ouverture de l’atelier boutique, c’est même plus que mon activité principale, toute mon énergie est concentrée sur mon travail. J’ai la chance d’avoir un merveilleux compagnon qui se donne à 200% à la maison pour faire oublier aux enfants que maman n’est pas très disponible en ce moment.

Si vous travailliez auparavant, pourquoi avez-vous arrêté et, inversement, si vous menez de front travail et création, pour quelles raisons ? Je me suis rendue compte que mon travail ne me comblait plus intellectuellement, je ne créais rien (je contribuais à ce que l’audimat augmente, quel but intéressant dans la vie !!!), c’était difficile pour moi de constater que mon travail était si futile… si on considère que créer des doudous n’est pas une autre activité futile, mais au moins elle rend la vie plus belle, surtout la mienne d’ailleurs, alors elle est utile !!!

Comment organisez-vous votre temps entre vos multiples activités (maman, bloggeuse, créatrice, salariée…) ? Je m’occupe de mes mails, commandes fournisseurs le matin après avoir déposé les enfants à l’école. Je file à la boutique pour l’ouverture à 10h30. Je ferme à 19h30, je profite de mes enfants un peu avant qu’ils aillent se coucher puis je réserve la soirée à la rédaction de mon blog ou à ma comptabilité (je fais tout toute seule). La boutique est ouverte du mardi au dimanche. Je garde donc mon congé du lundi pour m’occuper un peu de la maison, des enfants et faire tous les achats professionnels et démarches administratives que je n’ai pas le temps de faire en semaine…

1284392530-7851276502846-698

Comment organisez-vous votre « espace de création » ? Mon atelier est à la boutique, ce n’est pas très grand mais assez bien organisé et puis il a le gros avantage d’être séparé de mon habitation ce qui m’aide à mieux gérer mon temps et quelle bulle d’oxygène après plusieurs années installée dans le salon…

Avez-vous des sources d’inspiration particulières ? Beaucoup de choses m’inspirent, même si elles n’ont rien à voir, j’aime beaucoup le design de Gascoin, Baumann, les années 50 en général, la période art déco. Etant parisienne, je fais le maximum pour dégager du temps et voir des expos qui m’intéressent, la prochaine sera Charlotte Perriand au petit Palais.

Mes enfants et les enfants en général sont aussi une grande source d’inspiration. Pour le moment je ne crée que des accessoires et des objets déco, mais une petite ligne de vêtements risque de bientôt voir le jour. J’aime le Liberty et les pois, les motifs graphiques simples (très années 50 justement et parfaits pour les garçons), mais je vais surtout vers un style épuré, rétro chic, des couleurs neutres et douces. Je déteste les marques aux couleurs criardes et aux vêtements qui ressemblent plus à des déguisements, j’aime voir les enfants élégants, habillés dans des formes simples et facile à vivre, pas déguisés ! Quand je vais au square, je m’inspire de leur façon de s’approprier les vêtements. Pour la déco, je lis beaucoup de magazines et de livres sur le sujet…

Avez-vous des contacts, virtuels ou réels, avec d’autres mamans créatrices ? Oui, j’ai la chance d’avoir commencé mon activité encadrée par une couveuse d’entreprise, c’est un vivier de mamans créatrices et j’ai bien entendu gardé le contact avec beaucoup d’entre elles, certaines ont des produits à la boutique d’ailleurs, je les vois régulièrement, nous échangeons sur notre activité, des bonnes adresses aussi !!! Nous groupons même nos achats pour avoir de meilleurs prix, il y a une véritable solidarité entre nous et c’est vraiment nécessaire.

1291056541-4631276503137-755

Avez-vous un blog et si oui, combien de temps y consacrez-vous ? Le voyez-vous comme un outil de promotion, un lieu de rencontre, un journal intime ? Oui, j’ai un blog, auquel je consacre moins de temps qu’il ne le faudrait. Au départ c’est plus un outil de promotion, mais avec la création de la boutique, il est devenu un espace de partage car à présent j’y fait découvrir plus que mes créations, puisque je vends aussi celles d’autres créatrices…

Comment voyez-vous DaWanda par rapport à votre activité créatrice ? C’est un espace dédié à faire connaître la marque bien sûr, mais c’est aussi un formidable moyen de découvrir de merveilleux talents.

Qu’aimeriez-vous changer ou voir évoluer dans votre situation à court terme ? J’aimerai trouver une personne à qui sous-traiter une partie de mon travail, j’ai trouvé pour les vêtements mais les accessoires sont plus difficiles à faire fabriquer sans perdre sur la qualité. La boutique en est à ses débuts, prometteurs certes, mais tout de même il y a encore du chemin à parcourir. J’aimerai avoir plus de temps à consacrer à la création et moins à la fabrication, et avoir suffisamment de budget pour que quelqu’un vienne me remplacer certains jours à la boutique afin de passer plus de temps avec ma tribu, mais ce n’est pas pour tout de suite !

1276362796-3071276502544-210

Si vous aimez cet article, mettez-le en favoris ou partagez-le avec vos amis:

Poster par Julia Cames

écrit sur 20.05.2011 une 09:11.

Commentaires