Portrait de papa créateur : Pâte et Tics

Certains ou certaines seront sûrement plus fin(e)s que votre humble rédactrice et verront clairement le jeu de mot dans le nom de boutique : Pâte et Tics. Surtout après l’explication quant au début de l’aventure créative de Laurent et son évènement déclencheur. Fermons cette parenthèse et partons à la rencontre de l’artiste, héros de ces dames sur DaWanda avec des boîtes à dragées inédites et au succès en perpetuel essor. Papa et artisan, c’est l’interview coup de coeur.

1253038557-3221253124722-5931253036011-1221230982232-487

Avez-vous des enfants ? Si oui, combien et quel âge ont-ils ?

Un petit garçon de 5 mois, Nils

A quel moment avez-vous décidé de vous lancer dans la création ? Cela a-t-il coïncidé avec le fait d’avoir des enfants ?

Un pain de pâte acheté plusieurs mois auparavant traînait sur un coin de bureau. Je me souviens un jour, à l’occasion d’une déception sentimentale, l’avoir pris entre mes mains, déballé, puis modelé la pâte entre mes doigts pour en accoucher un sujet qui, je l’espérais, impressionnerait la personne qui avait causé ma souffrance. Mon activité est donc née d’une déception sentimentale.

Quelle est votre formation ? A-t-elle un rapport avec la création ?

J’ai toujours aimé l’art et tout ce qui touche aux travaux manuels. Je me suis égaré dans des études scientifiques et techniques, plus proches géographiquement pour un angoissé, à l’époque, de l’éloignement familial. Il m’a fallu ces années d’études et quelques autres en entreprise pour me rappeler ma passion première et me donner les moyens d’y revenir.

La création est-elle pour vous, un hobby, une activité secondaire (à côté d’un travail à temps partiel) ou votre activité principale ?

La création de boîtes à dragées personnalisées est une activité à plein temps depuis 3 ans.

1226663894-1411253142193-9551253140871-171239784881-912

Si vous travailliez auparavant, pourquoi avez-vous arrêté et, inversement, si vous menez de front travail et création, pour quelles raisons ?

D’abord activité secondaire, elle est devenue ma seule activité à plein temps, à la faveur d’un licenciement économique. Mais les trois années qui précédaient m’avaient conforté dans l’idée que le créneau que j’avais ouvert était très porteur.

Comment organisez-vous votre temps entre vos multiples activités ?

Je suis papa et garde mon fils les matins, il est encore à un âge où la sieste occupe une grande part de la journée. Je suis un bourreau de travail et il n’est pas rare qu’on me trouve à la même place à mon bureau à 8H du matin comme dans la nuit qui suit.

Comment  organisez-vous  votre « espace de création » ? Avez-vous un atelier ? Une pièce réservée ?

Mon amie et moi avons récemment acheté une ancienne fermette dans laquelle j’ai aménagé mon atelier, un espace où mon bordélisme est toléré par ma compagne. Si je sais créer, j’ai horreur du rangement pour lequel je n’ai pas été programmé.

Avez-vous des sources d’inspiration particulières ? Des designers, des motifs, des époques, des ambiances…

Si j’ai des sources d’inspiration, elles sont inconscientes. J’ai un style très enfantin, naïf et coloré, j’imagine que les souvenirs d’enfance y sont pour beaucoup.

1276813802-8481258654620-5471225802191-591226752049-114

Avez-vous des contacts, virtuels ou réels, avec d’autres parents créateurs ?

Je me soigne petit à petit de ma « sauvagitude » en participant à des marchés artisanaux essentiellement l’été, mais j’avoue me complaire un peu dans ma crainte des autres et dans ma réserve. Je me souviens m’ être dérobé, enfant, aux gâteaux d’anniversaires dont mes cousins soufflaient les bougies à ma place. Je n’ai pas beaucoup changé de ce côté là.

Avez-vous un blog et si oui, combien de temps y consacrez-vous ? Le voyez-vous comme un outil de promotion, un lieu de rencontre, un journal intime ?

J’ai un site web dont l’interface graphique est vieillissante, mais bien qu’ayant aussi une formation d’infographiste, je n’ai pas de temps à m’y consacrer. Mon activité fonctionne très bien et c’est un chantier auquel je m’attèlerai, un jour… Je ne crois pas être assez rigoureux pour alimenter un blog de façon régulière. Les journées sont déjà bien trop courtes et le temps me dévore !

Comment  voyez-vous  Dawanda  par  rapport  à votre  activité  créatrice ?

J’ai choisi au départ Dawanda pour mettre en avant mes créations, donner un maximum d’éléments visuels et textuels aux clients potentiels, et passer moins de temps à répondre aux  nombreux mails qui me parvenaient jusque là. Pour avoir fait le tour des quelques boutiques de créateurs sur le web, Dawanda a ma préférence de part sa conception, son interface et sa convivialité.

Qu’aimeriez-vous changer ou voir évoluer dans votre situation à court terme ?

Sans aucun doute j’aimerais m’affranchir de certaines tâches un peu fastidieuses comme la découpe du carton et passer plus de temps au modelage, créer de nouveaux modèles. Et puis avoir moins d’angoisses liées au temps qui fuit, moi qui ait  en permanence les yeux fixés sur l’horloge en espérant boucler mes commandes du jour, avant de sauter dans la voiture pour arriver à la dernière minute à la poste…et puis souffler, enfin. Avant de recommencer, dès le lendemain.

Si vous aimez cet article, mettez-le en favoris ou partagez-le avec vos amis:

4 commentaires

  1. Aurore (13.05.11 10:02 Uhr)

    Je suis totalement fan de cette boutique que je regarde régulièrement juste pour le plaisir des yeux depuis un certain temps… Pour en savoir un peu sur la personne qui était derrière ce si beau travail j\’avais aussi été visité son site. Comme avec mon mari nous aimons tout faire nous-mêmes (nos faire-part, boîtes à dragées, menus…) nous n\’avons pas eu l\’occasion d\’être clients mais admirons vraiment beaucoup ce travail!
    Merci à la rédaction pour cet interview fort intéressante! Et Bravo à Laurent!!

  2. Anne (13.05.11 13:45 Uhr)

    Félicitations pour votre petit bout!

    Les personnages de Pâte et Tics sont adorables, et merveilleux de créativité. Et puis la réalisation est… parfaite.

    Joli parcours, qui suscite une empathie immédiate…
    Aaahh les journées trop courtes…

    Bravo pour votre travail, et Bonne continuation.

  3. Annabelle (14.05.11 20:48 Uhr)

    Je n’ai pas encore vu la boutique, j’ai cliqué sur l’article et en page d’accueil. Charmée par ce portrait touchant, curiosité suscitée par les photos aux couleurs acidulées, j’ai hâte d’aller visiter toutes les créations de la boutique !

  4. Nicole (14.05.11 21:56 Uhr)

    Je suis fan de votre magnifique travail !
    J’adore me promener sur votre boutique, j’y retrouve des souvenirs d’enfance et c’est magique…
    Quel talent…bonne continuation

Commentaires