Rencontre avec City Sweet

kissen_12Cette semaine, nous entrons dans l’univers de Morgane, alias City Sweet. Sa boutique est une mine de petits trésors divers et variés, vêtements, accessoires, bijoux, mais toujours emprunts d’un caractère bien reconnaissable. Le style de City Sweet, c’est un savant mélange de romantisme et de vintage, de girly et d’urbain, de pop culture et d’années 20. Et tout cela se marie à merveille dans un univers qui n’est pas sans rappeler celui des films de Sofia Copolla, qui est en effet l’une de ses plus grandes sources d’inspiration. Mais laissons lui plutôt la parole…

Qui êtes-vous, City Sweet ?

Je m’appelle Morgane, je vais avoir 21 ans à la fin de l’année et j’habite à Bordeaux depuis 3 ans.

La création est-elle un loisir ou votre activité principale ?

Ce n’est pas mon activité principale, comme je suis encore étudiante, je crée durant mon temps libre. Mais j’espère en faire mon métier à la fin de mes études et ouvrir une boutique de jeunes créateurs.

Comment avez-vous découvert votre talent ? Suivez-vous une formation en rapport avec la création ?

Je me suis toujours intéressée à l’art et à la création, je me suis donc naturellement tournée vers les Arts Plastiques. Cette formation très diversifiée me permet d’étudier des domaines de la création tels que le graphisme, le dessin, le cinéma… En ce qui concerne la couture, j’ai appris toute seule, ce qui n’est pas toujours facile. Heureusement, ma mère qui est aussi une passionnée de couture me donne beaucoup de bons conseils ! J’ai donc commencé à coudre des robes et des bandeaux pour moi. Quand j’ai recu mes premiers compliments, je me suis dit pourquoi pas créer pour les autres ? Et de là mes premières robes puis bandeaux ont vu le jour et j’ai imaginé City Sweet, une marque de vêtements et d’accessoires à la fois romantiques et urbains.

Quelles sont vos passions ?

Je suis une mordue de décoration et de design, j’aime le cinéma et les vieux films, la photographie et le graphisme, mais c’est surtout la mode qui est ma plus grande passion.

Quel genre d’articles vendez-vous sur DaWanda  et quelles sont les 3 créations les plus représentatives de votre travail ?

Ma boutique est un peu une caverne d’ali Baba, on y trouve de tout ! Des vêtements girly et romantiques en liberty, des tee shirts loose et rock à la fois, des bijoux rigolos s’inspirant de notre enfance… Il y a également des produits pour les enfants comme les doudous, les badges ou les broches. La nouveauté est une petite collection de déco, dont les bougies ultra féminines qui prendront bientôt leurs quartiers dans ma boutique…

Pour les 3 créations les plus représentatives, je dirais tout d’abord le bandeau “Oh darling !”, car il caractérise mon goût pour les rubans, les fleurs, les boutons, mais surtout le vintage et les années folles. C’est une créations à la fois rétro et originale.

bandeau-oh-darling

Ensuite le pense à la robe “B.Dolly”, qui est très féminine mais originale grâce au gros noeud derrière et aussi parce qu’il s’agit de la première robe que j’ai vendue.

robe-bustier

Puis enfin, je pense à la mini collection Tricot’IN et les bagues, qui sont pour moi des bijoux doudous.

bague-tricotin

Quels matériaux utilisez-vous plus particulièrement ?

J’utilise énormément de liberty, mais aussi beaucoup de tissus que je re-découvre dans les malles à tissus de ma mère, des tissus vintage, en petite quantité qui donnent un côté unique à mes créations. Puis il y a la laine, dont je suis devenue complètement folle, et pour finir le plastique, qui apporte un côté funky aux bijoux que je crée.

Où trouvez-vous vos inspirations ? Y-a-t-il des artistes, des tendances, des expériences qui vous inspirent ?

Dans les magazines, dans la rue, sur internet. La culture pop m’inspire énormément, le tee shirt Warhol en est l’exemple même. Ensuite, pour l’esprit féminin, les films de Sofia Copolla sont des référecnces pour moi, surtout le film Marie-Antoinette. Mon voyage à Barcelone m’a aussi donné beaucoup d’idées de création, notamment des pièces s’inspirant de l’architecture de Gaudi.

warhol

Avez-vous déjà rencontré des créateurs de DaWanda ?

Non, je n’ai jamais rencontré d’autres créateurs, mais je me promène énormément sur le site, qui regorge d’inspirations. Cependant, il nous arrive de nous complimenter sur nos créations, on se donne des petits conseils, des bons plans, il n’y a pas de concurrence et c’est cela qui me plaît dans le site.

Sur DaWanda, on me demande souvent des créations spéciales comme des bandeaux pour des mariages ou des vêtements que je n’ai pas encore créés et on me dit souvent “faîtes comme vous le sentez”. Ca me met toujours une petite pression mais je suis à chaque ravie quand mes clientes sont heureuses.

Et quels sont vos projets en tant que créatrice ?

Tout d’abord je vais officiellement déposer ma marque puis je vais essayer de participer à des salons et expositions pour voir si mes créations plaisent. Si c’est le cas, j’aimerai faire des mini collections, toujours dans le même esprit.

Si vous aimez cet article, mettez-le en favoris ou partagez-le avec vos amis:

Poster par Soizic Cadio

écrit sur 31.07.2009 une 11:00.

Catégorie: Portraits

Tags: , ,

Commentaires